Des techniques de coaching basées sur les neurosciences

Depuis déjà plusieurs années, la multiplication des recherches scientifiques sur le système nerveux et le fonctionnement du cerveau humain contribue à développer des applications concrètes dans différents domaines, dont le coaching. Les travaux utilisant l’imagerie cérébrale permettent notamment de mieux comprendre les mécanismes liés au stress, à la peur et aux émotions, qui freinent les coachés dans leur processus, et de développer des techniques de questionnement qui stimulent certaines régions du cerveau de façon à susciter la motivation et favoriser la mise en œuvre de leur plan d’action.

Définition : « la Cohérence Cardiaque est un état d’équilibre physiologique, physique, mental et émotionnel qui induit un recentrage, un ressourcement et un renforcement de chacun de ces domaines… L’état de Cohérence Cardiaque n’est pas spontané, il doit être induit par une pratique volontaire qui peut être respiratoire, émotionnelle ou mentale. »

                                                                                                                                                                                                                             Dr David O’HARE

 

Initiée aux Etats-Unis il y a plus de vingt ans, cette technique de respiration contrôlée a été introduite en France par le professeur David Servan-Schreiber en 2003. Il l’a alors exposée dans son livre Guérir le stress, l’anxiété et la dépression sans médicaments ni psychanalyse. Elle permet, par le contrôle de la respiration et de la variabilité des battements du cœur, de réguler le stress et de chasser la maladie. La fabrication de cortisol (hormone du stress), d’adrénaline et le système nerveux parasympathique (permet de se relaxer, de récupérer de l’énergie) s’équilibrent, favorisant ainsi un bon état de santé général.

En 2006, une étude concluant aux bienfaits pour la santé, induits par cette pratique, cite en particulier trois des principaux facteurs anticancer : un meilleur fonctionnement du système immunitaire, la réduction de l’inflammation et le contrôle du taux de sucre dans le sang.

Bénéfices de la cohérence cardiaque relayés par des articles et des publications :

Sur le plan psychologique et mental

  • Réduction du stress
  • Augmentation de l’énergie et de la résilience
  • Plus grande clarté mentale, meilleure prise de décision
  • Impression de prise de distance et de lâcher prise
  • Augmentation des capacités intellectuelles et créatrices
  • Augmentation de l’équilibre émotionnel
  • Amélioration de la capacité d’écoute, de la qualité de présence

Sur le plan physiologique

  • Réduction de cortisol (l’hormone du stress)
  • Augmentation du taux de DHEA (l’hormone de jeunesse)
  • Réduction du taux de cholestérol
  • Réduction de l’hypertension
  • Amélioration du diabète
  • Meilleure gestion du poids
  • Augmentation des ondes alpha cérébrales (apprentissage, mémorisation)
  • Meilleur fonctionnement du système immunitaire
  • Réduction de l’inflammation
  • Contrôle du taux de sucre dans le sang

« La cause de toute émotion négative provient d’un blocage dans le système énergétique corporel »

                                                                                                                                                                              Gary CRAIG

Développée par Gary CRAIG (Ingénieur) en 1993 aux Etats-Unis, l’EFT, appelé aussi taping, appartient à la famille de la psychologie énergétique qui conjugue des interventions cognitives (pensées) avec des interventions visant à rééquilibrer les composantes de la matrice vibratoire humaine. Cette technique psychocorporelle de relaxation et de réduction de stress agit sur les causes des émotions négatives et permet de libérer des traumas, des croyances. Cette approche thérapeutique « nouvelle génération », à la fois cognitive, comportementale, émotionnelle et énergétique, supprime les connexions cérébrales créées par le conditionnement.

Utilisée essentiellement en psychothérapie et en coaching pour alléger les souffrances émotionnelles et psychologiques des personnes, l’EFT se décline en un entretien thérapeutique suivi de la stimulation de points situés sur le trajet des méridiens (points utilisés en acupuncture). La personne tapote du bout des doigts des points précis en se concentrant sur ses émotions, pensées, ressentis liés au problème traité. Au fil du tapotement, les perturbations émotionnelles s’atténuent jusqu’à disparaître.

EFT et Système Nerveux Autonome (SNA)

Le Système Nerveux Autonome (SNA), régule l’équilibre comportemental, physiologique et psychologique de l’être humain. Son rôle essentiel consiste à nous protéger en évaluant en permanence si nous sommes en sécurité ou en situation de risque dans notre corps, dans notre environnement et dans nos relations avec les autres.

Le stress active la branche sympathique du SNA (la pupille se dilate, le pas et les battements du cœur accélèrent …) alors que la relaxation active la branche parasympathique du SNA (on se détend, le cœur ralentit…). Avec l’EFT, en activant les méridiens d’acupuncture, on stimule la branche parasympathique du Système Nerveux Autonome (SNA) et on enclenche ainsi un processus de désensibilisation de la mémoire traumatique.

Il est recommandé de bien s’hydrater pendant et après une séance d’EFT

Indications

  • Addictions
  • Problèmes de poids
  • Manque de confiance en soi, timidité
  • Rancune, colère, culpabilité, remords
  • Peurs, attaques de panique, phobies
  • Stress, anxiété, insécurité
  • Problème dans la relation avec l’argent
  • Insomnies
  • Peur de parler en public
  • Et beaucoup d’autres indications encore…

Attention : l’EFT ne se substitue pas à une surveillance médicale

Développée par le Dr Stephen PORGES, la Théorie Polyvagale s’appuie sur le fonctionnement du Système Nerveux Autonome (SNA), régulateur de l’équilibre comportemental, physiologique et psychologique de l’être humain, dont le rôle essentiel est de nous protéger en évaluant en permanence si nous sommes en sécurité ou en situation de risque dans notre corps, dans notre environnement et dans nos relations avec les autres.

Divisé en trois parties (deux branches parasympathiques et une branche sympathique), le SNA fonctionne en permanence sans que nous y pensions ni que nous en soyons conscient. Pour définir ce phénomène, le Dr PORGES a inventé le thème de neuroception. Les trois parties de notre SNA travaillent selon une hiérarchie prévisible (sécurité, danger, menace vitale) et coopèrent pour nous offrir un sentiment corporel de bien-être.

Les techniques de coaching développées à partir de la théorie Polyvagale permettent de :

  • comprendre que nos comportements sont des réponses automatiques et adaptatives de survie
  • développer notre flexibilité vagale (ou tonus vagal), c’est-à-dire notre capacité à recruter et nous mouvoir dans les différents statuts autonomes
  • ne plus subir la co-régulation (= être impacté par l’état dans lequel se trouve notre interlocuteur)

Avantages de la flexibilité vagale :

  • libération d’ocytocine (hormone du bien-être)
  • régulation du cortisol (hormone du stress)
  • diminution de l’inflammation
  • amélioration de la réponse immunitaire